Historique 
HISTORIQUE
Origine de Briançon La présence humaine à Briançon apparaît dès la fin de la préhistoire sur le Briançonnais. Au 6ème et 5ème siècle avant J.C., les Celtes envahissent le Briançonnais et s'allient aux populations locales pour former les celto ligures dont les traces de leurs origines se retrouvent dans la toponymie de bien des lieux. Le préfixe "Brig" pré celtique pour désigner un sommet, ou "Doire" dora de la Durance "Druentia". Au premier siècle de notre ère, la région est un royaume s'étendant de part et autre de l'actuelle frontière, et gouverné par des rois dont nous connaissons les deux derniers du premier siècle de notre ère DONUS et COTIUS, vraisemblablement contemporains d'Auguste et qui sont cités dans l'histoire romaine. La ville Romaine : BRIGANTIUM Avec la seconde phase de la conquête romaine de 58 avant J.C., l'axe de communication entre Rome et les provinces transalpines s'intensifie principalement par le col du Montgenèvre. Les accords des rois locaux avec les romains , puis leur soumission à Auguste vers l'an 13 avant J.C. , amenèrent progressivement les "Brigiani" et "Brigantium" à s'intégrer à l'Empire Romain au II ème siècle avant J.C. et à devenir une province, non plus administrée par un roi local, mais par un procureur de l'empire. Évolution au cours des ages  Les traces de château remontent au XI   siècle. Du XV ème au XVI ème siècle Briançon a vécu des périodes  de  guerres et fut très marqué par les celles d'Italie. Briançon ville marchande, perd progressivement sa fonction, au profil d'une ville d'armes. Au cours du XVII ème siècle, Briançon se transforme en ville militaire. De nombreuses constructions sont démolies pour édifier de nouvelles fortifications. En 1692 Vauban visite la cité et propose le renforcement de l'ensemble. En 1700 Vauban établit un nouveau projet de fortification. Au XIX ème  développement de l'industrie du peignage des déchets de la soie, et l'ouverture de l'usine de la Schappe en 1863. A partir de 1870, Briançon de par sa position frontalière devient une place forte de la défense du territoire. En 1890, s'implantent les premiers Régiments d'Infanterie Alpine du 159eme. Le chemin de fer arrive à Briançon en 1894. La peste et les incendies Entre 1339 et 1474 Briançon fut marqué par la peste qui fit perdre plus de 70% de sa population. L'incendie du 1er décembre 1624 anéantit les 4/5 de la ville, il fut maîtrisé au bout de cinq jours. Un deuxième incendie en 1692. 
Webmaster © Yves LARNAUDIE  
Briançon, Larnaudie Yves, le Briançonnais, le Queyras, les Hautes Alpes, Ski, Cyclo,